L’ Organisation Des Obsèques

La mort est processus normal par lequel passe tous les êtres vivants et notamment les humains. Toutefois, il n’est pas toujours aisé de se retrouver quand celle-ci survient. Dans cet article, nous vous donnerons les étapes pour un enterrement. A la fin vous aurez toutes les informations nécessaires.

Le repos du mort

Le choix de l’endroit où le défunt va se reposer éternellement se fera par la famille. Il faut également noté que le choix de l’endroit dépendra des moyens financiers à la disposition de la famille.

Parmi les endroits ou le défunt pourra élire sa dernière demeure, nous avons :

Un funérarium ou une chambre funèbre

Le funérarium est un endroit ou la famille peut se reposer afin de rendre un dernier hommage au défunt. Cette entreprise est généralement gérée par des pompes funèbres ou par la municipalité de la ville.

Un funérarium est ouvert 7J/7. Il a sa disposition plusieurs pièces dans lesquels différentes familles peuvent camper afin de rendre un dernier hommage à leur défunt.

Le prix des funérariums en France diffère selon les villes. Donc, veuillez-vous renseigner avant d’entamer toutes procédures

Une chambre mortuaire

Le plus souvent, les chambres mortuaires sont établies dans des hôpitaux, des cliniques et des maisons pour personnes retraités. Toutes les chambres mortuaires sont conçues avec un petit espace pour permettre à la famille de se recueillir auprès du corps du défunt. Si une personne vient à mourir dans un de ses centres de santé, la chambre mortuaire sera gratuite pour elle. Cela fait partie des privilèges que ceux-ci confèrent. Toutefois, cela peut également être gratuit pour une personne décédée ailleurs si et seulement si une réquisition a été délivrée par une autorité  judiciaire ou administrative.

Le domicile du défunt ou  d’un parent de la famille

Il est possible d’enterrer le défunt dans sa maison ou chez un parent. Cependant certaines règles sont à prendre en compte.

  • Il faudrait que la maison soit un habitat individuel ;
  • Il faudra que la maison possède un rez de chaussée et une salle très aérée ou la famille pourra s’établir afin de rendre un dernier hommage au défunt;
  • Il faut que le corps du défunt soit bien pris en charge et bien soigné vu qu’il ne sera pas dans un environnement frigorifié.

La crémation ou l’inhumation

Après la mort, la famille a du mal à se prononcer sur le type de funérailles que le défunt aura. Pour pallier à cela et éviter un certain nombre de conflits dans votre famille, il serait judicieux de se prononcer soi-même de son vivant sur le type de funérailles que vous voudrez avoir. Généralement appelé la dernière parole, vous pouvez le faire sous forme de testament oral ou écrit. Toutefois, un testament écrit sera plus judicieux.

L’inhumation

L’inhumation est un rituel que les hommes ont toujours eu à pratiquer au fil des siècles. Cela consiste à enterrer le corps du défunt dans la maison familiale ou dans le carré des indigents pour les familles qui n’ont pas assez d’argent. Une inhumation se fait sous deux formes. Soit par la mise du corps du défunt sous terre ou dans un caveau.

Le prix d’une inhumation en France varie entre  2500 et 12000 euros, en fonction du prix de la pierre tombal, du cercueil et de l’endroit où le défunt sera enterré.

La crémation

La crémation est pratiquée depuis des siècles par les chrétiens et les bouddhistes du monde. En effet, cette pratique consiste à bruler le corps du défunt puis à recueillir ses cendres. En fonction de  ses dernières paroles ou de son testament, ses cendres seront soit remises à la famille ou dispersées dans un endroit qui lui était cher lors de son vivant.

En ce qui concerne les démarches pour exercer la crémation, la famille devra se munir du certificat de décès et du testament ou sera noté la volonté du défunt de se faire incinéré. Une fois fait, elle se rendra auprès de l’hôpital ou celui-ci est né ou il est mort. Au préalable, la famille devra également se munir d’une demande de crémation  délivrée à la mairie.

Cependant, le choix du crématorium dépendra de la famille.  Il est conseillé d’en choisir un qui se trouve non loin de la maison.  Le corps du défunt devra être pris en charge au crématorium dans les 24H à 6 jours suivant sa mort.

Pour finir, En France le tarif pour une crémation varie entre 1500 et 7000 euros en fonction de votre ville de résidence.

Le choix du cercueil

Le choix du cercueil dépendra de si les obsèques choisies consistent en une crémation ou une inhumation.

Pour une crémation le cercueil le plus souvent choisi est fait à partir de carton ou de pins

Pour une inhumation il est important de choisir un matériau qui restera au temps sous terre. Généralement, le type de matériaux choisit pour un cercueil d’inhumation est le bois de chêne ou d’orne.

En fonction de votre ville de résidence et du fabricant de cercueil en France, le tarif d’un cercueil peut varier de 500 à 3000 euros en fonction du matériau choisi pour sa réalisation.

Quelques différentes cérémonies funéraires

La cérémonie funéraire est une étape décisive pour la famille. C’est le moyen choisi par la famille pour rendre un dernier hommage au défunt. Il existe plusieurs types de cérémonies funéraires.

La cérémonie civile : celle-ci exclut tout aspect religieux. Elle se concentre plus sur des hommages et des souvenirs rendus par la famille

La cérémonie catholique : elle fait référence a l’église catholique, et les éléments de la religion qui en découle.

La cérémonie musulmane : elle suit un certain nombre de rite à faire avant l’enterrement. Elle est très stricte et nécessite une grande concentration de la part de la famille et des proches.

La cérémonie juive : contrairement aux autres religions elle est très simple et calme.

La cérémonie protestante : dans les cérémonies protestantes, le respect du défunt est primordial et mis en avant.

La cérémonie orthodoxe : elle rend de très nombreux hommages au défunt.

Le point commun de toutes ces religions est qu’elle se déroule toutes dans un lieu de culte.

Ajouter au panier