Le transport d’une urne funéraire

Il est parfois nécessaire de transporter les cendres d’un proche jusqu’au lieu des obsèques. Que ce soit pour répondre aux dernières volontés de la personne disparue ou pour rapprocher cette dernière de sa famille, le transfert peut être pris en charge par un proche ou par un service de transport qualifié. Ce dernier peut pratiquer des tarifs importants. La loi n’émet aucune restriction sur le transport de cendres sur le territoire métropolitain ou au sein d’un même département d’outre-mer. Dans tous les cas, selon la loi, la manutention doit respecter la dignité du défunt de la même manière que celle d’un cercueil.

Si le transport par un proche est rendu impossible, un envoi par la poste est envisageable.
Cette option demande de choisir une urne en métal qui doit être placée dans un colis fermé hermétiquement. Il est possible d’écrire “fragile” sur le colis. Cependant, n’inscrivez pas le contenu du colis. Si vous optez pour cette méthode, vous devez prévenir l’agence funéraire de votre action

Pour des raisons multiples et qui sont propres à chacun, il peut-être nécessaire de transporter les cendres du défunt à l’étranger. Que ce soit par voie routière, maritime, ferroviaire ou aérienne, il est nécessaire de faire une demande d’attestation auprès du préfet du département du lieu de crémation. Aussi, renseignez-vous sur les lois en vigueur dans le pays de destination avant le départ.
Certains documents sont nécessaires pour le transport et les autorités peuvent vous demander de les présenter :

– le certificat de décès ;
– le passeport du défunt ;
– le certificat médical prouvant une mort non liée à une maladie contagieuse ;
– l’attestation d’autorisation de transport du préfet.

Si vous devez voyager en avion, pensez à prévenir la compagnie aérienne. Certaines compagnies aériennes acceptent les urnes funéraires en cabine. Faites en sorte que votre colis respecte les dimensions imposées par la compagnie et que le contenu de votre colis ne soit pas identifiable. Renseignez-vous sur la politique de votre compagnie aérienne avant le départ. Aussi, pour éviter que l’urne soit ouverte lors du contrôle de sécurité, demandez au crématorium de vous fournir une attestation de transport.

Ajouter au panier